Aujourd’hui, quelqu’un m’a regardée.

Je marchais d’un pas pressé, timide sans en avoir l’air, je marchais d’un pas maladroit, embarassée mais toujours fière. Je marchais je ne sais où, tout en faisant croire qu’on m’attendait, je marchais toute seule, comme quelqu’un trop hautain pour se faire accompagner. Je me sentais abandonnée, je me sentais fragile, je pris un air de star de ciné, pour qu’on ne se doute de mes pensées.

Je marchais tout droit pour pas frémir, je controlais mes joues pour pas rougir. En passant, j’entendis des murmures. En passant j’entendis leurs paroles. On me traitait d’orgueil et de vanité, on me traitait de superficielle, de mal élevée. Je pressai le pas, en balancant harmonieusement les hanches, je pressai le pas comme une personne insouciante un beau dimanche.

Je continuai ma ballade solitaire, pensant à ce procès inégalitaire. J’étais toute seule à marcher, ils étaient nombreux à critiquer. Puis tout à coup, une chaleur parcourut mon corps, une caresse traversa mon dos, et une certaine assurance m’envahit. Quelqu’un m’avait regardée. Quelqu’un m’avait regardée differemment. Son regard ressemblait à une promesse, à un mot doux dans l’oreille, à un secret dont j’étais le seul gardien désormais. Son regard m’avait fait gagner le procès.

Je marchais d’un pas tranquille, où j’allais n’importait plus. Je marchais toute seule encore, mais sans leur faire croire qu’on m’attendait. Ce qu’ils pensaient n’avait plus de valeur. Leurs murmures s’etaient transformés en un bruit lointain et mortel. Je marchais doucement, je marchais vraiment. J’étais heureuse. J’avais gagné. Aujourd’hui, quelqu’un m’a regardée.

Advertisements

4 Comments

Filed under Uncategorized

4 responses to “Aujourd’hui, quelqu’un m’a regardée.

  1. Bonjour KarenEn lisant tes pages, et j’ai pas lu tout encore. j’ai senti que tu es une fille spéciale qui prend le temps de faire les choses et de les faire bien. Je voulais juste te dire bon courage et bonne vie pleine d’amour et de bonheur.

  2. salut. merci davoir lu mon blog… je sens que je nai pas ecrit pour rien.. je te souhaite egalement tt ce ke tu me souhaites.. et jespere ke tu vas continuer a lire ce ke jecris. a +

  3. Karen Je trouvez ça par asar, ici à Lisbonne, Portugal. Escuze-moi mon francais, mais je veux seulement te dire que tu as tous pour être heureux: Tu est vraiment jolie, tu pense bien et tu ècrit mieux. Donc il n’y a pas de raison pour la plus part de tes paroles.J’ai dejás 58, j’ai deux enfants, je ne suis pas “quelqu’un que te regarde”, mais seulement quelqu’un que trés loin à lu ta jolie confession.Force, ma jolie fille, tu as le mond a tes pieds.Salue. Graza. Une fois de plus, escuse-moi

  4. Peu importe la facon dont vous ecrivez, cest le message qui compte, et sachez que votre message a ete bien recu. Des mots pareils me touchent profondement. Merci de lire les miens. Sincerement, karen.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s