« Ce sont nos passions qui esquissent nos livres, le repos d’intervalle qui les écrit. » -Marcel Proust.

Un écrivain écrit de, avec et pour sa passion. Elle le guide, l’envahit, l’inspire et le transporte. Elle fait couler les mots, elle les fait vivre, et leur permet d’exister. La passion réveille les sens, elle nous rend maladroit dans la vie, mais éloquent dans la parole. Un écrivain raconte sa vie par des phrases et des vers. Mais il raconte aussi les passions des autres. Toutes les vies se ressemblent.


Un écrivain vole la vie de tous pour réussir la sienne. Il observe chaque mouvement, écoute chaque mot, et remarque tout mouvement. Sensible, il cherche dans le monde qui l’entoure sa prochaine histoire. Et dans le silence de la nuit, il dévoile des secrets qui ne sont pas toujours les siens à raconter. Dans le noir et le calme, il raconte le monde a sa façon, réinvente la vie, réinvente l’amour, libre de créer, détruire et transformer. Un écrivain trouve ses mots dans un sourire, il les puise d’un simple regard, et les lit dans une caresse.


Les gens vivent, il écrit. Mais il ne faut pas croire qu’il est passif. Il est le plus actif de tous. Il est aussi acteur que les autres. Ecrire, c’est sa façon de vivre, sa façon d’exister. Mais il fait vivre les autres aussi. Il raconte leurs histoires. Ils partiront. Mais les histoires resteront. Non pas comme un souvenir, mais comme une preuve que la vie ne suffit pas.


D’une passion naît une histoire. De cette histoire naît des passions. Un livre raconte une très belle histoire, celle d’un amour pur et éternel appartenant à un autre siècle, un autre monde, une autre vie. Longtemps posé sur une étagère poussiéreuse, ce livre essaie d’attirer l’attention de lecteurs paresseux qui choisissent toujours un livre bien plus court, bien plus neuf, avec une couverture plus attirante. Comme si celle-ci faisait le livre. Mais il attend patiemment un lecteur qui saura propager la nouvelle. Il sait qu’il viendra un jour. Il garde l’espoir.


Un beau jour, il fut ouvert. Et c’est ainsi que les amoureux s’échappèrent de ses pages pour envahir la terre. Leur mission était à accomplir. Il fallait propager la vérité. L’amour était partout désormais. Ils avaient réussi à faire de leur passion personnelle celle de tous. Et des passions… des histoires défiant l’espace et le temps.

Advertisements

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s