Une nouvelle ELLE, un peu pas ELLE.

Ce n’est pas vraiment une fille que je connais. Mais surtout une fille que j’appréciais. Une fille que a su se faire remarquer. Intelligente, forte et un peu déviante avec une personnalité unique qui faisait la différence. Jusqu’au jour où elle a décidé de l’échanger. Contre quoi ? Quelque chose d’autre, qui l’éloignait de son identité propre, une autre fille, ni celle qu’elle aurait aimé être, ni elle-même. Le néant. Le vide.

Elle avait de belles idées un peu révolutionnaires, de l’ambition, de la force, de la détermination. Mais elle a choisi les qualités des autres. Elle a cru qu’en répétant leurs paroles, on l’apprécierait plus. Elle n’avait pas compris que ces autres sont parfois aussi fragiles qu’elle.

Et voilà qu’une nouvelle Elle apparaît, très différente et très pathétique. La copie n’est jamais aussi réussie que l’originale. Et elle étale des mots qui ne sont pas les siens, des idées qu’elle a rassemblé de partout d’une façon très maladroite, pour finir par une signature, reste misérable d’une personne ayant jadis existé. On lit les textes qu’elle s’est appropriés, ces textes qui ne correspondent nullement à sa vie, à son histoire, à son passé. Elle écrit la vie des autres. Elle ne la raconte pas, elle la recopie. Alors que la sienne aurait été beaucoup plus intéressante. Elle cherche désespérément des vers éparpillés ici et là, les emprisonne dans le mensonge, parle de la nuit alors qu’elle aime le jour, parle d’une légende qui n’a rien de personnelle, et pleure ce soir ses faux pas si mal cachés. Cette tentative aurait pu si bien réussir. Mais il faut être doué pour ça. Et elle avait raté sur ce plan, aussi bien que sur celui de l’écriture.

Cette histoire est triste. Une nouvelle Elle apparaît. Un peu pas Elle. Une Elle qui me déçoit, que j’appréciais beaucoup plus, une Elle pour qui j’écrivais, une personne qui m’avait fait croire qu’elle me lisait, tout simplement. Cet article peut très bien être recopié. Celui-là raconte, pour une fois, son histoire.

Au cours d’un chapitre de biologie, en classe de première ES, le prof, je ne sais pour qu’elle raison, nous affirma que chaque être était unique, et qu’aucune personne dans ce monde ne pouvait ressembler totalement à une autre. Ceci avait bien sur une raison scientifique que je ne saurais répéter maintenant. Je n’ai même pas su le faire PENDANT le cours. Je n’ai retenu de l’explication que l’idée inutile en biologie. Je n’ai retenu que l’idée qui serait complètement superflue à l’examen : la singularité de chacun. Je savais que ce cours de bio, pour une fois, allait me servir dans la vie. J’avais appris quelque chose ce jour-là. J’avais appris beaucoup plus que ce qu’il avait l’intention de nous faire passer. J’avais l’air trop rêveuse, alors il me demanda de répéter l’explication. Toute fière, croyant avoir la bonne réponse, je me levai, tête haute, expliquer à toute la classe l’essentiel du cours de bio. Je te l’explique ce soir.

Nous sommes nés différents, et nos différences constituent la richesse du monde. Nous trouvons dans le regard de l’autre la confiance qui nous manque, dans son sourire une assurance nécessaire, dans ses critiques une façon de s’améliorer. Au fur et à mesure que nous grandissons, notre personnalité propre s’affirme de plus en plus. Et un Nous apparaît, très beau parce que spécial, très intéressant parce que différent, très mystérieux parce que divergent. Un nous qu’on imposera, qu’on épanouira, qu’on aimera. J’ai mal compris le cours de bio, parce que je n’ai assimilé que l’idée qui faisait de moi une personne unique, non pas meilleure – jamais- mais unique. Je n’ai compris que le coté philosophique seul essentiel pour la compréhension de la vie. Et je crois que c’était plus que suffisant. Parce que depuis ce jour, je n’ai plus jamais essayé d’imiter quiconque. A toi : être soi, partager, s’aimer, aimer, et apprendre.

Advertisements

2 Comments

Filed under Uncategorized

2 responses to “Une nouvelle ELLE, un peu pas ELLE.

  1. tu lui as repondu de la meilleur facon. Felicitation. N’oublie jamais que ce qu’elle a fait prouve une fois de plus la qualite de tes articles! courage

  2. Merci bcp !C’est vrai… Pour tout te dire ca ma fait meme un tt ptit peu plaisir 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s