La place aux honnetes hommes.

C’était la plus grande dynastie. Celle des voleurs et des menteurs. Ce fut la plus puissante des dynasties. Elle dura bien plus longtemps que l’on put croire. Elle dura aussi longtemps que vivent les vices. Mais les vices sont mortels. Elle fut affaiblie un jour par des luttes incessantes qui opposaient ses hommes les plus malhonnêtes.

Pendant leurs éternels combats, certains citoyens, très intelligents bien qu’anodins, s’enrichissaient en connaissance et en savoir. Ils avaient prédit cette chute à leurs yeux inévitable. Ils savaient que leur tour allait venir, eux, l’élite du savoir. Ils savaient très bien que l’élite du pouvoir existait, certes, mais n’avait qu’une existence éphémère. Et ce fut effectivement à eux de régner.

Les grands hommes de la cité se croyaient éternels. Ils ne s’étaient jamais préoccupés des pauvres habitants du pays. La concurrence n’existait qu’entre les grands leaders des familles les plus puissantes. Mais c’était une concurrence archaïque. Une concurrence destructrice. Et c’est ainsi qu’ils trouvèrent la mort. Leur indifférence envers les plus intellectuels était très bénéfique. Elle permit leur ascension rapide et sereine.

Ce texte est bien plus qu’une légende. Cette dynastie a existé, un jour, dans un pays du moyen orient. Mais un autre temps est arrivé, le temps de ceux qui ignorent la politique. Et au lieu de l’apprendre, ils créèrent la leur. Un autre temps, aujourd’hui, est arrivé : celui des hommes honnêtes.

On pourrait croire que mon histoire est une déformation de la réalité, une vision trop optimiste de la société, une fiction très loin de la vérité. On pourrait croire que c’est la plainte de ceux qui travaillent beaucoup tout en observant d’un œil critique ceux qui ne font rien et qui détiennent paradoxalement le pouvoir. Non.

Ceci n’est que l’ordre revenu après une très longue absence régner sur une ville qui a longtemps souffert. La justice, le savoir, l’équilibre et le progrès viennent remplacer la « politique » de ceux qui croyaient gouverner. L’économie, le Droit, les sciences, les maths, la pharmacie, la médecine, les arts gagnent enfin le combat. Et leur politique inculte admet difficilement sa plus grande défaite.

Advertisements

1 Comment

Filed under Uncategorized

One response to “La place aux honnetes hommes.

  1. ciao bella… je t’avai dis que je viendrai jeté un oeuil, c fait, mais je suis dsl… je ne suis pas en etat de faire un quelquonque commentaire ce soir… alor je vais me contenté de te re souhaiter une tres bonne nuit… ciao toi…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s