Les dernières fois.

Je me souviens des dernières fois. Beaucoup plus que des premières. Des dernières semaines d’école, du dernier jour dans ce pays que j’aime, d’un adieu un peu trop rapide, du dernier bout d’un succès au chocolat, de la dernière page d’un cours interminable, du dernier week-end de l’été… La vie est remplie de ces dernières fois qui peuvent soit nous faire beaucoup de mal soit nous laisser indifférents.
Je me suis souvent demandée si j’aurais vécu différemment mes dernières si j’avais su au moment même que c’est la fin. Est-ce que j’aurais mieux apprécié mon gâteau si j’avais su que c’était le dernier ? Aurais-je serré plus fort mon amoureux si j’avais su que je n’allais plus jamais le revoir ? Aurais-je accordé plus d’attention à ce paysage qui n’allait plus jamais être le même ? Donné plus d’amour à cette personne qui s’en va ? Aurais-je essayé de retenir ses traits et chacune de ses paroles si j’avais su que cette fois-ci mon ami partait vraiment ?
Je viens de vivre une de ces dernières fois. Une dernière fois qui ne laisse pas indifférent. Une dernière fois qui fait mal. Ce fut une dernière fois lucide puisque je savais que c’était la fin. Et j’ai trouvé une réponse à mes questions. Mieux vaut ne jamais savoir que c’est le terminus, l’arrivée, l’adieu, la mort, la séparation, la fin. Car la peine et la peur gâchent l’intensité d’un moment rare qui ne se répètera plus… jamais. Savoir c’est faire l’effort d’en profiter. Et frôler le bonheur de vivre et de saisir l’instant. Savoir c’est avoir mal au cœur et ne penser qu’aux demains trop vides. C’est se demander comment vivre et c’est refuser à l’avance des premières fois qu’on sait déjà trop pathétiques.
Les plus belles dernières fois sont celles qu’on vit spontanément et naturellement sans même savoir qu’un tel moment ne se reproduira plus jamais. On apprécie alors chaque seconde sans que le bonheur ne soit réduit à cause de la tristesse ou de la douleur. On saura plus tard, bien sûr, que ce fut une dernière fois. Et on se félicitera en secret d’un si beau souvenir.

Advertisements

2 Comments

Filed under Uncategorized

2 responses to “Les dernières fois.

  1. ciao bella… les dernieres fois marque beaucoup plus que les autre,peut etre parce qu’elles possedent ce caractere definitif aui font d’elles des dernieres fois. mais je pense qu’en acceptant ce fait, on peu pleinement en profité, savourer ces derniers instants comme tels, au lieu de s’appercevoir apres que c’était “une dernieres fois”.arriver a sublimer la peine de savoir que ca ne se reproduira peut etre plus, en assumer la fin, et accepter de se donner entierement a cet ultime moment, si particulier.

  2. je suis d’accord avec toi, karen… Les dernieres fois font mal… certes.. mais c’est du passé…tout a une fin… et tu sais des la premiere fois qu’il y’aura toujours une derniere fois…meme la vie… mais pourquoi y penser? vis l’entremede…en amour par exemple, il n’y a que le debut et la fin qui soient interressants… le reste n’est que du remplissageKaren…. la vie est magique…. crois moi…des premieres fois, tu en auras moults et moults… seront elles plus belles? je ne sais pas.. toi non plus, d’ailleurs… il se peut…non!!!non!!!non!!! ne comparons pas…s’il te plait!!! la comparaison est un fléau… je peux quand meme t’assurer que tu en auras encore plein de premieres fois… nouvelles… différentes… inconnues…etranges… comiques… passionnées… magiques… et tu te decouvriras de nouvelles faces que tu ne connaissais pas… et riche des tes experiences passées, ces premieres fois seront encore plus enrichissantes…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s