Le couple et la societe

Au Liban comme ailleurs, peut-être un peu plus au Liban et dans les cultures orientales, en choisissant le compagnon d’une vie, nous choisissons sa famille et ses amis. En effet, il est impossible d’exclure indéfiniment une personne de son environnement naturel, de son entourage, de son quotidien, de ses habitudes ; bref, de sa vie. Car s’il est possible de faire des concessions réciproques, celles-ci durent souvent le temps d’une nuit, d’un mois, d’une année… Et puis la vie d’avant recommence avec la seule différence d’une personne en plus dans la bande, une personne isolée, déçue et désintégrée.
Certains diraient que pour faire réussir une vie de couple et a fortiori un mariage, il faut être bien à deux. Mais l’individu, social par nature, peut-il prétendre entretenir une relation autonome et renfermée au monde extérieur, qui le lierait indéfiniment et solidement à son autre? Pour réussir son couple, ne faut-il pas réussir sa vie de couple ‘avec’ les autres ?
Certes, toute relation exige des efforts permanents et réciproques, des sourires forcés, de la politesse nécessaire à la socialisation du couple… Mais encore faut-il la volonté de le faire. Pourquoi choisir un monde différent voire opposé dans lequel l’intégration serait quasi-impossible ou du moins très dure à réaliser quand il est possible de choisir un monde compatible ? Pourquoi faire subir à notre compagnon des amis insupportables et un environnement étranger qu’il accueillerait à contre cœur quand ce dernier voudrait mais pourrait difficilement se considérer ouvert d’esprit ?
Il faut d’abord être bien à deux. Mais il faut aussi se sentir bien dans le monde de cet autre que nous avons choisi. Et pour cela il faut vouloir faire tous les efforts nécessaires. Poussés par l’amour du premier jour, on se croit souvent prêt à supporter les contraintes de la vie sociale. On est aveuglé par un amour nouveau qui se montre solide et fort. A deux, tout est possible, croit-on… Mais la société s’avère vite incontournable. Les amis réapparaissent petit à petit quand la magie du couple commence à disparaître. Et on regrette ce sentiment de force peu assumé. Cependant, la sagesse fait souvent défaut quand on est noyé dans l’illusion…

Advertisements

1 Comment

Filed under Uncategorized

One response to “Le couple et la societe

  1. OOOOOOOUUUUUUUUHHHHH Quelle Qualité !!!comme dirait l’ensemble de ma promotion !!!!Peut-être que c’est aprce que je me pose les mêmes questions en ce moment mais la tu tapes très fort. Comme d’habitude, je fais te faire réfléchir un peu plus;Tu dis:Pour réussir son couple, ne faut-il pas réussir sa vie de couple ‘avec’ les autres ?Je dis, assurément oui, sauf si vous êtes assez fous (c’est pas interdit) pour vous échapper et fuir les règles dictées par la scté et l’historique des familles.tu dis également :Mais il faut aussi se sentir bien dans le monde de cet autre que nous avons choisi.Et là je dis : Si tu retournes la question c’est encore plus interessant. Faut-il se sentir bien dans cet autre monde qui nous a (peut-être) choisi??Alors? c’est gaillard ça !!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s