Décalée

On lui reproche souvent de lui avoir donné de faux espoirs. En s’intéressant à lui, souvent solitaire, en lui proposant sa compagnie, elle l’aurait induit en erreur et il aurait cru à tort voir en ses yeux l’amour qu’il éprouvait à son égard. On lui reproche surtout le fait qu’il soit le seul à aimer. Car souvent, on est tenté de se mettre du coté de celui qui aime. Toutefois, la personne aimée n’a pas toujours cherché à l’être et ne devrait être considérée responsable du malheur de l’autre. L’amour n’est pas toujours un sentiment pur et altruiste. L’amour est souvent jaloux, destructeur, possessif et égoïste. Et c’est de cet amour qu’elle souffrait. Un amour… nul.
Une autre femme doit subir les conséquences de sa beauté. Du fait qu’elle soit belle, blonde et élégante, elle doit sans cesse prouver intelligence et bonté. Elle cherche à montrer des imperfections qui ouvriraient la voie à l’amitié. Car son harmonie apparente plait peu (ou beaucoup) à son entourage et diminue sa crédibilité.
Une jeune femme a le regard naïf et le sourire innocent. Tous les hommes qu’elle fréquente lui avouent avoir été attirés par ce coté pur qui est le sien. Ils lui parlent du monde pour le lui faire découvrir. Elle, qui le connaît du bout des doigts.
Un homme semble heureux de son mariage et fier de ses enfants. En parallèle, c’est une autre vie qu’il mène, une vie d’adolescent qu’il aurait dû avoir dépassée il y a longtemps.
Il y a la façade. Et il y a surtout une réalité… décalée.

Advertisements

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s