Infidele, moi?

Cher ami,

Je me sens infidèle. Pourquoi est-ce que je te préfère à lui qui m’a accompagnée pendant toutes ces années, lui que je présente souvent avant moi, lui qui me forme, qui constitue mon identité, lui avec qui j’ai grandi, qui m’a portée.
J’ai honte. Comment avouer cette lourde vérité que j’essaie de dissimuler parfois en essayant de me convaincre que ce n’est qu’un coup de foudre, que ca passera, que tu n’es qu’un amour de vacances, que tu n’es qu’un crush éphémère qui disparaitera avec le premier vent d’hiver, avec ma raison regagnée.
Je suis embarrassée… Ca ne se fait pas. Je me sens mieux entre tes bras. Je parle comme toi, je t’écoute, je te désire, je t’admire, je me perds dans ta beauté, j’essaie d’imiter ton élégance. Serais-je habituée à lui?
Terre avale moi. Serais-je en train de laisser tomber mon ami d’enfance?
Silence.. Je ne dirai rien. Après tout, je n’ai pas de comptes à rendre, et si j’ai envie de me lancer dans cette aventure qui s’avère délicieuse, ce ne sont pas les bonnes moeurs et les valeurs que vous voulez incarnées en moi qui vont m’en empêcher.
Mais le fait de ne rien dire ne soulage pas ma conscience! Arrête de me séduire, arrête d’user de ton charme, ca y est, je t’ai remarquée, laisse moi tranquille.
Paris, serais-je amoureuse de toi?
Liban, mon ami, je suis désolée.
Après tout, ca ne changera pas si je quitte, tu as beaucoup d’amis, tu n’as pas besoin de moi, je suis infidèle, je suis lache, j’ai honte de moi. Tu as besoin d’hommes, tu as besoin de fidèles, de personnes à fort caractère, qui ne te laisseront pas tomber au premier sourire d’un inconnu dragueur, qui sauront qu’après les vacances, tu seras là pour eux. Tu mérites des gens non superficiels, qui restent de marbre face à la magie des couleurs, aux miracles de la musique, à l’harmonie des tableaux de peinture. Moi, je suis faible. Je suis attirée par les violons, touchée par les fleurs, marquée par les fontaines, saoule par la perfection des parcs… Je ne suis pas sérieuse, et mes sentiments maitrisent ma raison, si elle existe. Alors ne m’en veux pas. Un jour, je grandirai. Je reviendrai, c’est promis. Ne me tourne pas le dos! Je ne t’ai jamais menti. Je t’aime. C’est juste que j’ai besoin de partir. Ne t’en fais pas, ce ne sera pas pour longtemps. Tu sais, je n’aime pas le froid. Je reviendrai bronzer, et je te raconterai tout en détails, des yeux d’un étranger, à la douceur d’un chocolat. Je sais que tu ne me croiras pas, tu sais que j’aime exagérer, que j’adore raconter des histoires, que j’ai tendance à m’inventer des vies, parfois même plusieurs par jour, tu sauras en me regardant dans les yeux que j’aime te faire rêver, parce que toi, tu me connais. Mais tu m’écouteras quand même, d’abord pour me faire plaisir, mais ensuite parce que t’aimes bien. Ici, on ne parle que de choses sérieuses, des choses des grandes personnes. On m’a dit que ca s’appelle politique. On m’a dit aussi que c’est elle qui tue les grands Hommes, ceux qui donnaient une si belle image de toi. Tu as déjà entendu ca toi, par hasard? Parcequ’ici on ne te parle pas, on te fait entendre. D’ailleurs je me demande s’ils ont remarqué ta présence. J’aurais voulu t’aider, j’ai toussé quelques fois pour toi, mais j’en ai marre, j’ai besoin de faire un tour sur le chemin de la paix.
Je ne suis pas digne de t’habiter, pas encore.
Pardonne moi.

Sincèrement,Karen.

Publie dans l’orient le jour le jeudi 8 mars 2007

Advertisements

2 Comments

Filed under Uncategorized

2 responses to “Infidele, moi?

  1. Hi Karen, It’s only a good thing for you to go out and explore the world… when you get back you’ll have more to add to your home country. Good to read your blog, what little I can understand of the French… :)All the best,Magnus

  2. Séduite par l’étranger ??C’est un risque assez grand que de partir, car il y a toujours mieux à découvrir ailleurs. Alors comment faire. Moi j’ai choisi, je partirais si je peux rassembler assez de confiance et d’espoir pour traverser l’Océan et atterrir dans un pays plat. advienne que pourra

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s