Rien

Ce qu’elle fait de sa vie ? Rien. Je n’ai pas dit qu’elle ne faisait rien. Si. Elle fait… rien. Et des filles comme, il y en a plein.
Elle se réveille quand on commence à avoir sommeil et dort quand on se réveille. Elle n’a rien à dire, rien à raconter et a du mal à savoir exactement ce qui se passe dans la journée. Elle se présente. Enfin, elle dit son prénom. Car au-delà de cela, il n’y a plus grand-chose à dire. On la croit mystérieuse. On essaie d’en savoir plus. Et on lui demande ce qu’elle fait dans la vie. Elle dit, normale, ni fière, ni embarrassée qu’elle fait rien. Rien… une véritable occupation. Comme d’autres ont des professions…
C’est difficile à croire qu’une personne ait une vie vide. C’est difficile à comprendre qu’au fil des jours, rien ne change, rien ne se crée, rien ne s’améliore mais au contraire, tout vieillit.
Que c’est triste de ne se sentir ni utile, ni indispensable, que c’est douloureux de savoir que l’on ne participe en rien à l’amélioration du monde, d’un pays ou au moins d’une famille, que c’est choquant d’admettre que pendant que d’autres travaillent, voyagent, lisent, écrivent, dansent, éduquent, cuisinent, soignent, construisent… elle ne fait rien. Ou plutôt qu’elle fait si bien… rien.
On fait ce qu’on veut de sa vie. Mais c’est cette dernière qui nous éclaire. C’est elle qui nous guide vers un exercice permanent puisqu’elle a fait en sorte que le corps soit en décadence naturelle mais l’homme a trouvé une progression contraire, celle de l’esprit. Le jour où j’aurai des rides au coin des yeux et peut-être au bord des lèvres, quand j’aurai trop vécu et me serai trop fatiguée, dans un coin tranquille d’un jardin de campagne, une limonade à la main, les yeux fermés, je penserai à ce que j’aurais fait…

Advertisements

1 Comment

Filed under Uncategorized

One response to “Rien

  1. rien… tout… tout ou rien, ou un peu des deux a la fois, jouer sur les mot pour en saisir le sens… jouer avec la vie pour faire de meme, ou pas.. ne rien faire pour la beauté du geste, ou pour tromper une absence qui de toute facon dure toujour trop… le luxe de celui qui ne manque de rien, ou l’espoir de celui qui n’a rien a perdre… le vide quant il n’y a plus rien… rien qu’une fois, rien qu’un instant de plus, rien qu’un instant tout court… rien a faire? moi je lit… et ici j’apprecie de ne rien faire…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s