J’aurais voulu etre souris

J’ai lu un livre a morale et j’ai juré en retenir la leçon et l’appliquer à ma propre vie. Ce livre parlait de souris et de petites personnes qui avaient besoin de fromage pour vivre. Elles cherchaient sans cesse l’objet de leurs besoins et réagissaient différemment face à la carence. Les souris, quand elles avaient consommé la totalité du fromage, se lançaient au moment même à la recherche d’un nouveau fromage.
Les humains, eux, s’offraient le luxe d’un long moment de chagrin et de désespoir, suivi d’une phase d’analyse et de questionnement afin de trouver la raison de la disparition du fromage. Certains plongeaient dans la tristesse et refusaient de se relever. D’autres, après la chute, reprenaient la route pour une nouvelle chasse.
J’avais décidé d’être la souris, automate, qui ne cherchaient pas à tout comprendre mais agissaient machinalement face à une situation déterminée. J’avais décidé aussi d’être en partie l’être humain qui plongeait dans la tristesse avant de se relever.
J’avais décidé ceci alors que j’étais heureuse.
Aujourd’hui, à la première défaite après ma décision, j’oublie la morale, j’oublie le livre, et maudis mon chagrin refusant toute bataille.

Advertisements

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s