Pay it forward

As-tu été si heureux que tu as redouté perdre ton bonheur ? As-tu goûté à la face amère de l’amour qui est celle de la peur de le voir s’envoler ? As-tu déjà regardé le ciel pour essayer de comprendre pourquoi tu mériterais une certaine réussite ? L’as-tu quelques fois remercié de t’avoir donné plus que ce que tu attendais ? As-tu voulu très fort qu’un moment s’éternise, qu’une personne vive à jamais, qu’un silence paisible se prolonge, qu’un goût sucré n’abandonne pas tes lèvres, que le vent doux ne cesse de caresser ton cou, qu’un ami reste à tes côtés, que ta mère ait toujours les yeux illuminés, que tes enfants restent heureux, que ta réussite soit durable ?
L’échec n’est pas à craindre. La tristesse non plus. Et encore moins la peine. Car quand on va mal, tout ne peut que s’arranger. Par contre, le bonheur, lui, ne peut être apprécié complètement car il est toujours accompagné d’une menace, celle de le voir disparaître. Souvent, une voix me chuchote qu’il n’est qu’éphémère et qu’il finira par s’évanouir aussi vite qu’il n’ait apparu…
Chance, bonté divine, générosité naturelle. Malgré des efforts incessants, on a tendance à se sentir comblés par la vie. On a tendance aussi à se dire qu’au fond, on ne mérite pas tant que ça… Et puisque ce n’est pas tellement mérité, il est normal que le bonheur nous soit retiré.
Il suffirait peut-être de mériter son bonheur pour pouvoir le maintenir. Pour le mériter, il faudrait, par exemple, le payer. Le payer en donnant du bonheur à chaque fois que l’on en reçoit. Donner une part de bonheur quand le ciel nous sourit, pour parvenir, par un geste purement altruiste et idéaliste à un but égoïste et individualiste.
Que tous les heureux du monde partagent leur bonheur. Et même s’ils ne sont pas animés par cette tendance altruiste, qu’ils se rappellent le but implicitement égoïste qui sera atteint. Ainsi, une chaîne de bonheur sera créée. Par pur égoïsme peut-être mais qu’importe. Quand tu es heureux, et afin que tu le restes, paies-le. Fais-le à ta manière, fais-le comme tu l’entends, fais-le comme tu sais si bien le faire, fais-le pour être encore plus heureux.

Advertisements

1 Comment

Filed under Uncategorized

One response to “Pay it forward

  1. la vie elle prend et elle donne en retourcest un cycle infinirien nest permanent, ni bonheur, ni peine, ni force, ni faiblesse,ni conquete, ni defaite, tt se metamorphosesinon ca serai pa la vie, ca serai le paradis ou lenfer…et toi karen tu profite du meilleur, et ces kestion ke tu tpose, plein dotre se les sont pose, et pa dreponse car la vie meme est la reponse…ms prkoi dit on: cest la vie? :)T.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s