S’il me ment

La diversification est un des principes premiers que l’on apprend quand on devient banquier.

Ne pas tout risquer. La version simplifiee. Parce que c’est en choisissant des produits divers et differents dans lesquels investir son argent que l’on limite le risque de tout perdre suite a un seul accident.

Et en amour, c’est pareil. Mais l’amour est pire encore. Car quoi de plus volatile qu’un etre vivant ?

Aimer, au Liban, n’est pas aussi alarmant. Parce qu’au Liban, je suis chez moi. Et on aime differemment. Sous le plafond de ses parents, dans un lit tiede et entoure de gens aimant, l’amour est diversifie. Le coeur, du coup, protege.

A mille lieux de mon lit douillet, dans un espace qui me reste etranger, dans une ville que je peine a apprivoiser, dans des rues que je n’adopterai jamais, avec lui je risque tous mes deniers.

Et le deficit du coeur est souvent difficile a combler.

Mais il ya deux destins possibles attaches a cette verite. Deux destins opposes. L’un catastrophique. L’autre feerique. Deux seulement. Tant pis s’il me ment

Advertisements

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s