Seul

ImageJ’ai toujours voulu être libre. Mais la liberté est un concept difficile à comprendre. Libre de qui et de quoi ? Libre comment, et pourquoi ? Libre des parents, des mecs, des copines, des bancs de l’école, de ceux de la fac, du boss, des calories, du boyfriend macho ? Gagner son argent de poche, son salaire, payer son loyer, sortir après minuit, rentrer au petit matin, ou pas, claquer la porte de la maison, peindre un mur en marron, insulter ses collègues, partir seul au Mexique, faire son linge, dormir le jour, se réveiller la nuit, ou pas, croire en tout, en rien, en quelque chose de ridicule, exprimer ses pensées sans craindre les conséquences, s’affranchir des clichés ? Le problème de la liberté, c’est qu’elle glisse. Plus l’on croit s’en rapprocher, et plus elle s’éloigne. Et puis elle se confond tellement bien avec la solitude. Il est facile d’être libre quand on est seul. Le plus difficile reste à trouver et sauvegarder sa liberté quand (trop) entouré. Il ne faut pas confondre seul et libre. Etre libre, c’est bien. Etre seul, moins.

Advertisements

1 Comment

Filed under freedom, growing up, Life, loneliness, Love

One response to “Seul

  1. Mariam

    J’adore ce que tu écris Karen et depuis que tu étais à Londres! Je me souviens, il y’a 5 ans quand je venais de rentres définitivement au Maroc, tes lectures m’ont fait bcp de bien! Thank you!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s