Ton anniversaire

Image

Je me souviens du 8 Mars d’il y a deux ans comme si c’était hier. Je t’ai retrouvé à l’hôtel, tu buvais une bière. Quand je suis entrée dans le lounge, tu as dit à la réceptionniste, le sourire ému, le regard fier, ‘C’est ma fille, elle habite juste derrière.’ Tu m’as offert un verre de vin, un blanc de Sancerre. Je t’ai raconté ma petite vie londonienne et tous ses petits détails, le futile et le nécessaire. Tu portais un foulard bordeaux et un blazer bleu clair. Je me souviens d’avoir pensé ‘Mais qu’est-ce-qu’il est beau mon père!’ J’avais hâte d’aller au restaurant. Je t’avais préparé une surprise pour tes soixante ans. On a mangé une pizza et des aubergines au parmesan. On a discuté la vie et ses tourments. On a bu à la santé de la famille et de nos confidents. Tu as soufflé les bougies, je t’ai embrassé sur la joue. On a mangé le gâteau, c’était un tiramisu.  J’ai payé le diner comme une grande, de mon premier salaire. C’était la toute première fois que je t’invitais, j’en étais fière. Ça t’a amusé, tu as ri. Je restais ton enfant, ta petite fille chérie. Tu as voulu me ramener en taxi sur ton chemin de retour à l’hôtel. Je n’ai pas voulu te lâcher déjà, la nuit était belle. J’avais peur de retrouver ma vie solitaire. Te revoir m’alourdissait les ailes. On a marché sur Oxford Street. Tu marchais trop vite. Je marchais lentement. Je voulais que s’éternisent ces moments. Un peu plus tard vint le moment des adieux. Je t’ai serré fort contre mon cœur et j’ai senti tes cheveux. Je connais encore l’odeur par cœur, surtout en fermant les yeux. Tu sentais le tabac et ton parfum. Tu sentais aussi un peu le vin. Je suis rentrée chez moi le cœur lourd et ses battements forts. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Je ne comprenais pas ma tristesse, elle me semblait injustifiée. Pourtant je savais ce bonheur passager, je le savais… C’est aujourd’hui, ton anniversaire. Une date sublime, mais je ne veux rien faire. On a célébré ensemble il y a déjà deux ans. Ça aurait pu être ce soir, si seulement je comprenais le temps…

 

Advertisements

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s